Pour célébrer le cinquantième anniversaire du rattachement de Bléville au Havre, plusieurs manifestations sont organisées du 30 mars au 6 avril sous l'égide de la Ville, en partenariat avec les associations du quartier, les commerçants et certaines écoles.

Pour célébrer le cinquantième anniversaire du rattachement de Bléville au Havre, plusieurs manifestations sont organisées du 30 mars au 6 avril sous l'égide de la Ville, en partenariat avec les associations du quartier, les commerçants et certaines écoles.
C'est le 3 avril 1953 que Bléville, jusqu'ici encore commune indépendante, est définitivement rattachée au Havre. Composée autrefois de nombreux hameaux : la Sous-Bretonne, la Mare Verte (ainsi nommée à cause de ses eaux stagnantes se recouvrant de lentilles d'eau), la Mare Rouge (qui doit sa dénomination à la nature argileuse du sol), la Croix-Blanche, le Capuchet, le Mont-Gaillard, le Bois de Bléville… la commune s'étend sur 775 hectares. En 1881, elle compte 2237 âmes se répartissant en 535 ménages habitant 492 maisons. Actuellement, la population atteint presque 40 000 habitants et Bléville est un quartier extrêmement diversifié, avec des zones pavillonnaires, rurales, industrielles et d'habitat collectif.
Pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire de ce quartier, l'historien Bernard Nicolle donnera le vendredi 4 avril une conférence illustrée par une projection de diapos sur le thème "Bléville autrefois" (19 h à la salle des fêtes, entrée gratuite). Et l'exposition "Bléville hier et aujourd'hui", qui se tiendra jusqu'au 6 avril à la mairie-annexe, proposera un résumé captivant de l'évolution de Bléville au fil du temps. A côté d'images anciennes de la commune seront placés des clichés récents pris sous le même angle par le photographe Dominique Harel, ainsi que quelques vues panoramiques de différents points stratégiques comme la tour Paul Bouchez avant sa destruction, la place du docteur Levesque ou l'aéroport. "Quelqu'un qui ne connaît pas Bléville pourra en avoir une vue globale : le côté un peu village, un environnement plus collectif, les commerces, les aires de jeux, les équipements sportifs très présents, le marché du vendredi, un lieu de vie et de rencontres…" constate Dominique Prévost, adjoint au maire et président de l'Association pour la promotion de Bléville-Dollemard et du Mont-Gaillard. D'autres associations, comme le Centre de jeunes de la Sous-Bretonne, le centre social Raymond Queneau, le comité des fêtes de Bléville ou l'Association pour l'environnement et la vie saine à Sanvic-Bléville, se sont également mobilisées pour fêter ce cinquantenaire et les commerçants marqueront l'événement en décorant leurs vitrines. Quant aux écoles, elles sont invitées à visiter l'exposition "Bléville hier et aujourd'hui" et travailleront sur ce thème jusqu'à la fin de l'année.